L'évaluation formative

QU’EST-CE QUE L'ÉVALUATION FORMATIVE ?
Les définitions de l'évaluation formative sont nombreuses et on peut se référer à différents auteurs (Abernot, Abrecht, Allal, Cardinet, De Ketele, Perrenoud, Scallon etc.)
Par exemple pour Allal (1991) son but est d’assurer une régulation des processus de formation, c'est-à-dire de fournir des informations détaillées sur le processus et/ou les résultats d’apprentissage de l’élève afin de permettre une adaptation des activités d’enseignement/apprentissage.

D’après Brookhart (1999), l’évaluation formative signifie la collecte et l’interprétation des informations par rapport à la performance de l’élève.

Avant d’avancer une définition adaptée au curriculum de l’enseignement moyen, il convient de réfléchir sur l’importance de l’évaluation formative pour l’apprentissage. L’évaluation formative appelle l’enseignant à suivre le progrès de ses élèves au fur et à mesure du processus d’apprentissage et une fois des informations recueillies, à aider ceux qui sont en difficulté et/ou à adapter sa méthode d’enseignement. Ainsi, l’évaluation formative représente une méthode qui offre la possibilité d’améliorer la pratique d’enseignement et en même temps, de motiver davantage les élèves, de les aider à mieux focaliser leurs efforts d’apprentissage, afin d’améliorer leur rendement scolaire.

Des études menées récemment au Sénégal ont révélé que l’évaluation formative n’est pas systématiquement pratiquée par la plupart des enseignants. Pour certains c’est une perte de temps, comme l’affirme l’un d’entre eux : « on fait les rappels, mais on n’a pas vraiment le temps pour les évaluations formatives » (Cadre de référence, 2009 : 17). Autant dire que la plupart des enseignants du cycle moyen au Sénégal pratiquent surtout l’évaluation sommative.

La composante « curriculum » du Projet EDB cherche à améliorer la qualité du processus d’enseignement/ apprentissage à travers de multiples interventions. C’est dans ce cadre qu’elle met à juste titre un accent particulier sur l’évaluation formative dans les pratiques d’enseignement au cycle moyen car selon Charles Hadji une évaluation formative éclaire les deux principaux acteurs du processus. L'enseignant, qui sera informé des effets réels de son travail pédagogique, pourra, à partir de là, réguler son action. L'élève, qui non seulement saura où il en est, mais pourra prendre conscience des difficultés qu'il rencontre, deviendra capable, dans le meilleur des cas, de reconnaître et de corriger lui-même ses erreurs.

Voici la définition que nous proposons : L’évaluation formative consiste en tout procédé employé par l’enseignant, visant le recueil d’informations sur les apprentissages des élèves pendant ou à la fin d’une leçon ou d’une unité d’enseignement/ apprentissage. Elle permet non seulement d’identifier les difficultés de chacun, et d’y remédier en conséquence mais aussi de valoriser les réussites.

Il est cependant bon de retenir que pour être vraiment efficace l’évaluation formative doit être l’affaire de tous les acteurs du système éducatif : élèves, enseignants, chefs d’établissement, surveillants, et parents d’élèves.



Extrait du guide d'évaluation formative "Boite à outils"

                          o Le monde du travail 

                          o Les TICE  

                          o L'équité

                          o  La pensée critique

                          o La bonne gouvernance

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×